Intransigeants sur nos valeurs !

Résolument écologistes, socialistes et républicains !




 

La France insoumise est devenue en à peine un an la première force d’opposition militante et politique au « projet » de la coalition libérale en marche forcée. Les militants du Parti de Gauche travailleront à alimenter les travaux à venir des parlementaires de La France Insoumise qui seront élu-e-s le 18 juin prochain pour défendre un « Avenir en commun », un programme humaniste et, donc, écologiquement soutenable.

...lire la suite

Je viens d’entendre la ministre Muriel Péricaud sur France Inter présenter les orientations des réformes sur le droit du travail, les retraites, le chômage qui constituent les objectifs principaux de cette présidence Macron. Car, sinon pourquoi procéder en priorité, aussi vite et par ordonnances ?  Il s’agit de profiter de l’été, des vacances pour éviter tout mouvement social important contre ce qui constitue la plus redoutable atteinte aux droits des travailleurs acquis par un siècle de luttes. Tout serait réduit à néant en quelques mois pour satisfaire un MEDEF qui est bien le seul à se féliciter des supposées propositions qui seraient adoptées. C’est déjà une indication sur le sens profond de ces réformes qui satisfont le patronat. Car pour le reste, c’est l’enfumage le plus total : la ministre prononce des mots, allonge des phrases sans contenu précis et concret, tout-à-fait dans la ligne de la campagne de Macron : la confusion et l’illusion.

...lire la suite

Alors que je parcourais les beaux sentiers de la vallée de l’Ouche en Côte d’Or, une camarade de marche, émerveillée par la beauté de la nature de cette belle journée printanière, s’exclama soudain:

«Nous sommes tout de même privilégiés en France d’avoir tout ça, tout ce qu’on a et que d’autres n’ont pas.» Je ne pus m’empêcher de lui répartir qu’il ne fallait pas envisager les choses de cette façon, mais à l’inverse, c’est-à-dire que ces soi-disant privilèges dont nous jouissons, bien modestes d’ailleurs, ne sont que choses naturelles: une pension de retraite plus ou moins importante, une voiture, un logement, la TV, cette possibilité de nous promener...Ce qui n’est pas naturel, c’est que beaucoup d’autres, en France comme dans le monde, ne jouissent pas de ce minimum.

Je n’ai pas plus insisté, mais j’aurais pu ajouter que beaucoup n’ont pas de quoi se nourrir, se soigner, éduquer leurs enfants, se cultiver, parce qu’une minorité possèdent 90 % de la richesse mondiale produite par 90% de ceux qui travaillent pour eux. C’est un peu schématique et manichéen, mais tout le monde me comprendra. Car en fait: 1% de la population mondiale est plus riche que les 99% restants, révèle un rapport accablant de l'Oxfam. Oxfam note que, depuis 2010, le patrimoine de la moitié la plus pauvre de la population mondiale s’est réduit de 1 000 milliards de dollars (baisse de 41%) , à l'inverse des "super-riches" dont les fortunes ont augmenté de 44%, soit quelque 500 milliards de dollars. Les 62 plus grandes fortunes possèdent désormais autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale - 3,5 milliards de personnes...[] De France également : Liliane Bettencourt (40,1 milliards de dollars, 10e position), Bernard Arnault (37,2 milliards de dollars, 13e position), Patrick Drahi (16 milliards de dollars, 57e), Serge Dassault (15,3 milliards de dollars, 62e position) apparaissent dans ce classement établi par le magazine "Forbes" en mars 2015[1].

[1] L’obs – 18 janvier 2016

Pour lire la suite...

Allain Graux

Un militant écologiste est tué par une grenade jetée dans sa caravane,  Adama Traoré, un jeune d’origine africaine est étouffé par des policiers à Beaumont sur Oise, et récemment, en janvier, Théo un jeune français d’origine africaine est tabassé et violé lors d’un simple contrôle d’identité au faciès, par ailleurs complètement injustifié.

Dans ces trois événements dramatiques qui ont fait la une des médias, les policiers impliqués sont laissés libres. Dans le cas de Théo, selon l’IGN, le fait d’enfoncer une matraque dans l’anus de la victime serait accidentel. Il y aurait de quoi rire si les faits n’étaient pas aussi graves, pour une blessure qui est un acte de torture effectué par un détenteur de la force publique, une cause aggravante, punissable au minimum de 15 années d’emprisonnement. Les médecins ont attribué 60 jours d’arrêts de travail à Théo.

Des syndicats corporatistes et gangrenés par l’idéologie raciste et nauséabonde du FN, mais aussi des responsables gouvernementaux au plus haut niveau, les ministres de l’intérieur, l’actuel et l’ancien, aujourd’hui premier ministre, ont couvert ces incidents ainsi que des responsables judiciaires qui n’ont pas ordonné la mise en détention de policiers incontestablement coupables de ces violences et meurtres, ni leurs chefs démis. On apprend que le commissaire d’Aulnay avait déjà été condamné pour des faits semblables et qu’il exerçait toujours une autorité dans la police.

Au même moment le gouvernement, à l’initiative d’un PS avec lequel certains voudraient s’allier, propose d’étendre le droit pour les policiers de faire feu en légitime défense. De sorte que l’on étendrait la permission de tirer à balles, à celle de violer et de torturer en toute impunité. Sans doute pour achever les victimes, dans un geste d’humanité! Comme naguère en Algérie ?

POUR LIRE LA SUITE : cliquer sur ce lien

par Allain Graux